• Esperluette, Partie III, Extrait I : directions


    "Trois faunesses", Auguste Rodin, 1882, Paris, Musée Rodin

    Ah, pas évident, cet extrait, je suis en manque d'idées... J'ai pensé à mille choses, sans qu'aucune ne me semble franchement pertinente. Restent deux pistes plus convaincantes que les autres. La première, ce groupe de Rodin, notamment pour illustrer le passage suivant :

    Et des chairs transpirantes de kilowatts inconscientes et superbes sculptent le bruit de moiteurs abstraites et tout tout bouge tout bouge tout ge bou bou ge bou tout ge bouge et des dizaines de minutes s'incrustent dans l'air essoufflé et l'orgasme rauque se perpétue en échos solides et danse la sombralgie des lueurs hurleuses [...]

    La puissance, le lyrisme, l'érotisme de Rodin, voila pour une première piste, donc.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :