• Esperluette, Partie IV, clin d'oeil à Miss Lili


    "La derellita", Sandro Botticelli, 1495, Rome, Collection privée

    Miss Lili,

    En cherchant à répondre à ton commentaire sur Hopper, et en résonnance avec ton "mal aimé" récemment publié, j'ai soudain pensé à cette oeuvre bien loin du Botticelli qu'on a l'habitude de voir... Et je me suis dit qu'un bon dessin de Botticelli en disait plus qu'un long discours de Filiiip !

    xxx

  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Janvier 2007 à 09:19
    on voit qu'à cette époque
    ils oubliaient aussi quelques affaires en partant!!!!!!! mais les sacs plastiques n'existaient pas encore !!!!LOL!!!! ceci dit très belle illustration...comme tu as pu le remarque j'aime les oeuvres très expressives...en voici une que je ne connaissais pas... rebise et bonne journée à toi (clin d'oeil)
    2
    Lundi 22 Janvier 2007 à 16:18
    un
    petit bonjour en te rendant visite...et encore merci pour cet écho à ce mal aimé qui ne va pas mieux aujourd'hui ...bise et à très vite
    3
    Lundi 22 Janvier 2007 à 22:36
    Merci
    Miss Lili, pour ce petit bonjour impromptu et sympatoche !
    4
    StephB
    Mardi 23 Janvier 2007 à 01:11
    triste
    Encore une bien triste histoire.... c'est dur d'aimer sans en soufrir, c'est dur de ne pas l'etre... c'est dur de le dire , et de ne pas le dire de peur d'en dire trop... je crois que je m'egare et pourtant... qui n'a pas aimer ne connais pas le bonheur , qui n'a pas aimé n'a pas souffert...alors est ce que ça vaut le coup de toujours se preserver de peur de trop souffrir, et est ce que ça vaut le coup d'aimer au risque de se détruire?..;argggg là je m'égare...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :